Les motorisations énergies alternatives

 

Motorisation ELECTRIQUE 100%

Le principe de fonctionnement d'un véhicule électrique consiste à stocker de l'énergie sous forme électrique grâce à l'utilisation d'un système de stockage. L'énergie stockée est ensuite transmise au moteur par l'intermédiaire d'un contrôleur qui transforme le courant continu de la batterie en courant alternatif. La recharge des véhicules peut se faire soit :

Par branchement au réseau électrique

Par transformation de l'énergie cinétique en énergie électrique pendant les phase de décélération et de freinage.

Motorisation HYDROGENE 

vignette-0.png

Les véhicules à hydrogène sont des véhicules électriques dont l’énergie est fournie par une pile à combustible alimentée en dihydrogène (H2). Le gaz, stocké sous pression dans des réservoirs dédiés, entre en contact avec le dioxygène (O2) contenu dans l’air ambiant à l’intérieur de la pile. Il s’y déroule une réaction d’oxydation qui produit de l’électricité et de la vapeur d’eau (H2O).

Le véhicule à hydrogène offre deux options pour reconstituer ses réserves en énergie : la recharge traditionnelle, pour alimenter la batterie lithium-ion dès qu’il en a l’occasion, et la station à hydrogène pour remplir ses réservoirs de gaz en quelques minutes.

vignette-0.png

Motorisation GAZ (GNV/BioGNV)

Le Gaz Naturel pour Véhicule est composé de plus de 85% de méthane et de 2 à 8% d'éthane et d'une très faible quantité d'autres hydrocarbure comme le propane et le butane. Le GNV regroupe trois gaz naturels carburants :

Le Gaz Naturel Comprimé (GNC) couvre l'ensemble des usages de la mobilité sous forme gazeuse.

Le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) est sous forme liquide cryogénique et il est particulièrement adapté aux longues distances grâce à son autonomie importante.

Le BioGNV est obtenu grâce à la méthanisation de déchets organiques qui peut ensuite être utilisé sous forme compréssé (BioGNC) ou liquide (BioGNL).

C1.JPG

Motorisation HYBRIDE 

La motorisation hybride consiste à associer en série ou en parallèle une motorisation thermique et une motorisation électrique. Deux fonctions principales sont assurés pour le moteur électrique, le démarrage du véhicule et l'optimisation de l'utilisation du moteur thermique et offre de nombreux avantages au niveau environnemental (absences de pollution en milieu urbain et réduction du bruit). Deux catégories de motorisation :

Véhicules hybrides non rechargeables dont l'utilisation du moteur électrique se limite au phase de redémarrage/accélération du véhicule.

Véhicules hybrides rechargeables nécessitant une infrastructure de d'approvisionnement spécifiques électriques.  

hybride Essence

vignette2.png

Motorisation BIOCARBURANT

 
vignette2.png

Des carburants alternatifs au gazole sont disponibles sans changement radical de mode énergétique. Le B30 contient 30 % d’esters méthyliques d’huiles végétales (contre 7 % au maximum en volume pour le gazole standard actuel) ou d’esters d’huiles alimentaires usagées. Le B100 contient quant à lui 100 % d’esters méthyliques d’huiles végétales. L’ED95, bioéthanol produit par fermentation, est quant à lui disponible depuis 2016.

Catalogue des véhicules alternatifs

Depuis quelques années des véhicules énergies alternatifs sont proposés par les différents constructeurs. Les gammes évoluent en fonction de la maturité des différentes énergies et les constructeurs évoluent très vite en matière de positionnement sur des gammes de véhicule allant du VUL au tracteur routier. 

Parc de véhicules électriques

Gain CO2

94%

Retour sur investissement : Long

Faisabilité : Moyenne

Domaine de pertinence :

VUL; Petit Porteur

Le recours au véhicule électrique est a privilégier pour des activités de livraisons du dernier kilomètre.

Du fait de leur autonomie encore limitée (de l'ordre de 200 km en moyenne), les véhicules électriques sont surtout adaptés aux livraisons en ville et aux trajets sur courte/moyenne distance. L'offre actuelle n'inclue pas encore les tracteurs routiers et est limitée pour les plus gros gabarits de porteurs.

Le réseau de station recharge électrique nécessite un travail collaboratif avec les collectivités et va donc nécessiter une planification précise des transports pour s'assurer du ravitaillement :

-Soit envisager une station privative sur site.

-Soit en intégrant les localisations des stations publiques aux parcours.

Parc véhicules hydrogènes

La gamme de véhicule hydrogène reste à ce jour très limitée à quelques modèles VUL. Cependant son développement bénéficie d'atout significatifs (Crit'air 0, recharge rapide, autonomie supérieure aux véhicule électrique et une augmentation de la charge utile vs Electrique) qui devraient apporter une offre constructeur plus importante dans les 5 ans à venir.

Le réseau de station hydrogène est très réduite en France et va donc nécessiter une planification précise des transports pour s'assurer du ravitaillement :

-Soit envisager une station privative sur site ou mutualisée ( Coût importants pour les installation d'infrastructures hydrogène)

-Soit en intégrant les localisations des stations publiques aux parcours (variable suivant les plans de développement régional)

En cours : industrialisation de prolongateurs d’autonomie à hydrogène

Parc véhicules GNV/BioGNV

Catalogue_véhicule_gnv.png
en savoi plus biognv.png

Gain CO2

0% GNV

85% Bio GNV

Retour sur investissement : Long

Faisabilité : Moyenne

Domaine de pertinence :

VUL; Petit Porteur; Grand Porteur; Ensemble Routier

Plusieurs dizaines de modèles existent en motorisation GNC, permettant de couvrir aussi bien les véhicules utilitaires légers que les ensembles routiers tout en offrant une autonomie allant jusqu'à plus de 500 km et 1500 km pour le GNL. A ces critères de disponibilité des véhicules et d'autonomie qui vont conditionner en fonction de leurs usages le basculement de tout ou partie de la flotte vers une motorisation GNV, va se rajouter la question centrale de l'avitaillement en gaz. Le réseau de station GNV est encore limité et va donc nécessiter une planification précise des transports pour s'assurer du ravitaillement :

-Soit envisager une station privative ou mutualisée sur site.

-Soit en intégrant les localisations des stations publiques aux parcours.

Parc de véhicules BIOCARBURANT

En savoir plus biocarburant.png

B30

Le B30 est utilisable dans tous les véhicules Diesel depuis la norme Euro II jusqu’à la norme actuelle Euro VI.

Gain CO2

Supérieur à 13,6 %

Retour sur investissement : Long

Faisabilité : Moyenne

Domaine de pertinence :

VUL; Petit Porteur; Grand Porteur; Ensemble Routier

B100

Le B100 est utilisable dans des véhicules Diesel homologués par les constructeurs

Gain CO2

supérieur à 60%

Retour sur investissement : Long

Faisabilité : Moyenne

Domaine de pertinence :

Petit Porteur; Grand Porteur; Ensemble Routier

ED95

L’ED95 nécessite un moteur diesel adapté.

Gain CO2

88%

Retour sur investissement : Long

Faisabilité : Moyenne

Domaine de pertinence :

Petit Porteur; Grand Porteur; Ensemble Routier

Ces carburants ne sont accessibles qu’aux entreprises ayant une flotte captive et des stockages privatifs.

Le saviez-vous ? Les véhicules GNV/BioGNV et à accumulateurs électriques ou systèmes de propulsion alternatifs bénéficient de majoration du PTAC pouvant aller jusqu'à une tonne

Il en est de même, pour les ensembles routiers comportant au moins six essieux, et dans la limite maximale de 0,5 tonne, pour les poids des ralentisseurs des véhicules qui en sont munis. 

Pour en bénéficier il faut que la masse technique  du véhicule  indiqué  sur le COC (certificat de conformité)  au point  16.1 couvre le BONUS  autorisé  par  rapport au PTAC de circulation qui est indiqué au point F.2 de la carte grise.

Pour en savoir plus, consulter le guide "Fiches Actions" du Programme d'Engagement Volontaire de réduction des Emissions GES du secteur Transport 

Fiches Action ADEME.JPG
 

Réseaux d'avitaillement

HYDROGENE

GNV / BIOGNV

ELECTRICITE

Les stations hydrogènes aujourd'hui :

35 stations ouvertes

Les stations GNV aujourd'hui :

143 stations ouvertes et 100 stations à venir en France

Le Saviez-vous ?

Le programme CEE ADVENIR, créé en 2016 par l'Avere-France en partenariat avec ECO CO2, vise à promouvoir la mobilité électrique via l'installation de bornes de recharge sur le territoire français. Le dispositif offre une aide financière pour le déploiement des infrastructures en entreprises.

Le Saviez-vous ?

En 2016, dans le cadre de la directive Européenne sur les carburants alternatifs, notre filière s’est fixé un objectif de 250 points d’avitaillement fin 2020. Cet objectif sera atteint mi-2021. Fin 2017, l’AFGNV s’est engagée dans un plan massif de développement du GNV/bioGNV à l’horizon 2030. Nous vous invitons à découvrir ce plan de déploiement.

Le Saviez-vous ?

La Commission Européenne a mis en place en 2020 une "stratégie hydrogène" permettant l'atteinte de la neutralité carbone à horizon 2050. Son plan suggère une concentration de l'hydrogène vers l'industrie ou les transports. 

Les étapes de transition énergétique du parc 

 

Définir ses usages et besoins

Identifier ses besoins et usages en matière d'évolution de son parc en cartographiant l'ensemble de la flotte à faire évoluer vers des énergies alternatives. 

Identifier les stations d'avitaillement

Identifier les stations GNV publiques, hydrogènes et électriques existantes ou en projet à proximité et contacter l'exploitant pour obtenir un prix sur un volume envisagé.

En l'absence de stations publiques à proximité de votre entreprise, il est possible de construire une station privée ou de mutualiser les besoins avec plusieurs acteurs pour faire émerger une nouvelle station publique en 8-10 mois (Cas du GNV).

Le saviez-vous ? Le volume nécessaire pour l'émergence d'une station publique est de 300Tonnes GNV soit 3000 hl de Gazole !

Le saviez-vous ? Suivant la taille du véhicule les stations publiques peuvent ne pas correspondre . Il est a un usage professionnel. Il est recommandé pour le secteur d'installer sur site une ou plusieurs bornes électriques et adaptées en matière de capacité de recharge.

Identifier les véhicules

Réaliser des devis chez les constructeurs ou loueurs proposant des modèles de véhicules roulant au GNV/BIOGNV - Hydrogène ou électrique

Identifier le TCO de l'investissement

Pour évaluer la rentabilité du projet de conversion de flotte en énergie alternative, estimer le coût global de possession TCO qui dépendra de nombreux facteurs tels que la distance parcourue ou la consommation des véhicules.