La méthanisation - BioGNV

Le biométhane est un gaz 100% renouvelable produit à partir de déchets issus de l'industrie agro-alimentaire, de la restauration collective, de déchets agricoles et ménagers, ou encore de boues de stations d'épuration. Ce biogaz épuré a les mêmes propriétés que le gaz naturel, et donc les mêmes usages. Par conséquent, il peut être injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel très facilement. Le biométhane est une énergie décarbonée : sa production et son utilisation émettent seulement 23,4 g CO2eq / kWh PCI, soit 10 fois moins que le gaz naturel.

Les étapes de la méthanisation

  1. Les déchets organiques sont triés, brassés et introduits dans un méthaniseur. Ils sont ensuite mélangés et chauffés. En fermentant, les bactéries les transforment en biogaz.

  2. Une fois odorisé et contrôlé par GRDF, le biogaz prend le nom de biométhane.

  3. Le biométhane peut alors être injecté dans le réseau de distribution. Chauffage, cuisson, production d'eau chaude, carburant…. ses usages sont strictement identiques à ceux du gaz naturel, mais sont 100 % renouvelables.

Méthanisation.png

Actuellement, de nombreuses collectivités territoriales, des industriels et des agriculteurs se lancent dans des projets de production et d'injection du biométhane.

 

A l'horizon 2030, entre 500 et 1 400 sites injecteront du biométhane dans le réseau (feuille de route méthanisation de l'ADEME, scénarios bas et haut), ce qui représentera 16 % de biométhane dans le réseau (prévisions de l'ADEME).