Les biocarburants

Biocarburants

Carburants produits à partir de la biomasse végétale ou plus rarement animale, et généralement incorporés aux carburants d'origine fossile, divisés en deux filières :

- Le bioéthanol ;

- Le biogazole (ou biodiesel).

Les générations de carburants

Biocarburants

de1ere Génération

Production actuelle de biocarburant

Biocarburants

de 2ème Génération

Production de biocarburant à partir de la transformation de la « biomasse ligno-cellulosique », en l'espèce le bois et la paille notamment.

Biocarburants

de 3ème Génération

Production de biocarburants à partir de micro-algues.

Le biogazole

Le Biogazole (ou biodiesel) est un composé chimique formé par un alcool et un acide produit à partir de la trans-estérification d'huiles d'origine végétale (colza, soja, tournesol, huile de palme) ou animale (graisses). Il existe du biogazole de synthèse issu du traitement de l'huile végétale à l'hydrogène. 

Processus de production du biogazole à partir d'huile végétale

biocarburant_1ereg_0.jpg

Biocarburant de première génération d'après source IFP

Il résulte de la production de biogazole des résidus - le tourteau et la glycérine - qui peuvent à leur tour faire l'objet d'une valorisation, notamment pour l'alimentation animale, dans le premier cas, et dans les domaines pharmaceutique et cosmétique, dans le second.

En France, le biogazole est commercialisé dans des proportions allant de 7 à 10 % en stations-service (B7 et B10) et de 30 et 100 % pour des flottes captives de véhicules (B30 et B100).

Le biogazole de 2eme et 3ème génération

Deux principales méthodes de production des biocarburants de seconde génération :

  • par voie thermochimique ou gazéification : la biomasse est transformée en gaz (principalement de l’hydrogène et du monoxyde de carbone). Cela nécessite des conditions de pression et de températures très élevées (de l'ordre de 1 000 °C et 4 bar), puis transformé en carburant par une réaction dite de Fischer-Tropsch ;

  • par voie biochimique : ce procédé permet de transformer la biomasse en sucre par des enzymes. Le sucre produit est ensuite transformé en éthanol par un procédé de fermentation. Le produit obtenu est appelé éthanol de « seconde génération ».

biocarburant_2emeg_2.jpg

Biocarburant de deuxième génération d'après source IFP

Les biocarburants de troisième génération ne sont encore qu’au stade de la recherche et de projets pilotes

Les biocarburants apparaissent à l’heure actuelle comme une alternative sérieuse aux carburants traditionnels.

Cependant, ils possèdent actuellement un rendement énergétique « du puits à la roue » inférieur à celui des sources fossiles (dont on ne comptabilise pas le coût de fabrication pendant des millions d’années) et leur production est limitée par la disponibilité des terres.

La position des biocarburants dans le futur champ énergétique va principalement être conditionnée par le développement de la deuxième génération de biocarburants.

Sources : IFPEN, Connaissancedesenergies.org